Trouver un financement

École de jazz à Paris | Cours d'instruments et de théorie

Financer sa formation 

 

La Bill Evans Piano Academy est enregistrée auprès de la Préfecture en qualité d’organisme de formation.

Le système de financement de la formation professionnelle a été réformée en 2019.

 

Plan de développement des compétences à l’initiative du/de la salarié(-e) ou de l’entreprise

Ce plan permet aux salariés(-ées) de suivre des action de formation à l’initiative de leur employeur(-euse) ou à leur initiative hors temps de travail grâce à leur compte personnel de formation.

 

Compte personnel de formation(CPF)

Le CPF est un dispositif personnel de financement de formations à visée qualifiante ou certifiante, qui a remplacé le Droit individuel à la formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015. Il est alimenté en euros (plutôt qu’en heures) depuis le 1er janvier 2019 : il permet d’acquérir des droits chaque année qui peuvent être complétés, le cas échéant, par des abondements.

Géré par la Caisse des dépôts et consignations, le CPF héberge les droits à la formation acquis par chaque personne active, mobilisables tout au long de la vie professionnelle, y compris pendant les périodes de chômage. Le CPF a été mis en œuvre par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale.

 

Demandeurs(-euses) d’emploi

Pour qu’une formation soit éligible au Compte personnel de formation (CPF) des demandeurs(-euses) d’emploi, une alternative aux formations certifiantes citées ci-dessus, est qu’elle soit sélectionnée dans les appels d’offre des régions, de Pôle emploi ou de l’Agefiph (pour les personnes handicapées) pour des formations concourant à l’accès à la qualification des personnes à la recherche d’un emploi (Article L.6323-6 I. et II)

 

Travailleurs(-euses) indépendants(-es)

Pour les travailleurs(-euses) indépendantes(-es), membres des professions libérales et des professions non-salariées, leurs conjoints(-es) collaborateurs(-rices) et les artistes auteurs(-es), les droits du Compte personnel de formation (CPF) seront alimentés une première fois en 2020, au titre des activités professionnelles accomplies en 2018 et en 2019.

 

Agent.e.s public.que.s et agent.e.s consulaires

Consultez le site de la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP).

 

Projet de transition professionnelle (PTP) ou CPF de transition professionnelle

Le projet de transition professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation permettant à tout salarié (CDI, CDD, intérimaire), à temps plein ou à temps partiel, moyennant une durée minimale d’ancienneté en tant que salarié. Vous en bénéficiez si :

  • vous êtes en CDI et justifiez d’une ancienneté d’au moins 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, dont 12 mois dans votre entreprise actuelle (quelle qu’ait été la nature de vos contrats de travail successifs) ;
  • vous êtes en CDD et justifiez d’une ancienneté d’au moins 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié (quelle qu’ait été la nature de vos contrats successifs) au cours des 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD au cours des 12 derniers mois (la formation doit commencer au plus tard 6 mois après le terme du dernier CDD).

Le projet de transition professionnelle peut être utilisé pour financer des formations certifiantes, éligibles au compte personnel de formation (cf. ci-dessus).

 

Artiste auteur(-trice) et ou compositeur(-trice)

Le droit à la formation professionnelle des artistes auteurs(-trices) , compositeursr(-trices), réalisateurs(-trices)…) est géré par l’AFDAS.

Tous les auteur.rice.s affilié.e.s à l’Agessa ou ayant cumulé au moins 9 000 euros de droits d’auteur au cours des trois dernières années peuvent bénéficier d’une prise en charge du coût de leur formation.

Si vous êtes affilié à une société civile de perception et de répartition des droits (SACEM, ADAMI, SPEDIDAM, etc.), des financements sont possibles. Renseignements disponibles auprès de chaque société de perception et de répartition des droits.

 

Plan de développement des compétences des intermittents(-es) du spectacle

Le plan de développement des compétences des intermittents(-es) du spectacle de l’AFDAS permet de financer, sous conditions, des actions d’adaptation, de développement des connaissances, ou de perfectionnement.

Pour bénéficier d’un financement dans le cadre du plan de développement des compétences, vous devez justifier d’une ancienneté professionnelle de deux ans, et d’un volume d’activité (nombre de jours ou cachets) minimum sur les deux dernières années :

. Artistes interprètes, musiciens : 48

. Techniciens du spectacle vivant, metteurs en scène et réalisateurs : 88

. Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel : 130

AUDIENS (Caisse de retraite, de prévoyance et d’action sociale des artistes/techniciens(-nes)) peut contribuer au financement de la formation pour les intermittents inscrits comme demandeur d’emploi cotisants de l’Alliance Professionnelle Retraite Arrco et/our Agir – Section Culture et Communication.

Tel : 08 11 65 50 50 ou 01 73 17 37 12

 

Conseil en Évolution Professionnelle (CEP)

Le CEP est un service d’accompagnement personnalisé et gratuit. Il est accessible à toute personne active, en emploi ou sans emploi.

Cinq opérateurs se chargent du conseil en évolution professionnelle pour vous accompagner et monter votre projet de formation. Vous pouvez prendre rendez-vous pour un entretien gratuit et confidentiel auprès de :

. Afdas (professionnel.e.s, en activité ou non, des secteurs de la culture, des médias, des sports, des   loisirs)

. Pôle Emploi

. Cap emploi (pour les professionnel.le.s en situation de handicap)

. Apec

. Transitions Pro

. Mission locale (pour les 16/25 ans)

 

Renseignements complémentaires

Liste des opérateurs de compétences (OPCO) :

. AFDAS (musique, spectacle vivant, presse, édition, cinéma, tourisme, audiovisuel…)

. ATLAS (services financiers et conseil)

. Cohésion sociale (centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle emploi…)

. OPCO EP – Entreprises de proximité (artisanat, professions libérales…)